23 de fevereiro de 2013

Si elle était douée de vie,
il ne serait pas possible de l'anéantir,
sans la supprimer d'emblée
car elle renaîtrait sans cesse
des profoundeurs de ses triangles,
comme la vie dans l'univers.

E. Cèsaro, 1905 (a propósito da curva de Koch)